"Dominique, l'île nature", voilà une destination qui nous tentait bien depuis quelques mois !

Mi-mai, nous avons donc mis les chaussures de randonnée dans la valise, et en route pour l'aventure ! Papy et Mamie Bordeaux ont fait ce beau voyage avec nous.

Le 19 mai (bon anniversaire Mamie Bordeaux !), nous avons embarqué sur le ferry de l'Express des Iles au départ de Fort-de-France, destination Roseau, la capitale de la Dominique.

La Dominique est l'île qui se trouve entre la Martinique et la Guadeloupe. Ancien état de la couronne britannique, elle est indépendante depuis 1978. On y parle anglais et on conduit à gauche. L'île est un peu plus petite que la Martinique (46 km de long, par 25 de large), et plus "montagneuse". Son sommet, le Morne Diablotins, culmine à 1447 m, ce qui en fait le deuxième plus haut sommet des petites antilles (après La Soufrière, en Guadeloupe). Le volcanisme est omniprésent sur cette île.

Après 2h de ferry, nous voici à Roseau. Nous sommes accueillis par Valarie, qui gère la villa que nous louons à Loubière, juste au sud de Roseau. La villa est très grande et dispose d'une piscine, ainsi que d'une vue magnifique sur la mer des Caraïbes et la capitale. Nous y faisons connaissance avec la faune locale, en particulier... des boas... Il paraît que nous ne craignons rien, qu'il ne font que se reposer au soleil à 10 mètres de la maison... Vraiment pas de quoi s'inquiéter...

20170523_160148   20170520_072018

 20170519_140305

Jour 1 - 20 mai : à la découverte du nord de l'île

En ce premier jour, nous prenons la route qui longe toute la côte caraïbe pour rejoindre le nord de l'île. Nous atteignons Portsmouth qui est la deuxième plus grande ville de l'île, puis la route devient plus sauvage. Nous faisons un petit arrêt pour observer la jolie vue sur Portsmouth et sa baie.

20170520_102115

2015 05 20 La Dominique La Route Nord - 2

On quitte la côte pour s'enfoncer dans le cratère d'un ancien volcan: Cold Soufrière. Les terres y sont désormais dédiées à l'agriculture.

De l'autre côté du cratère, on atteint la côte nord atlantique. Nous quittons alors la route principale pour rejoindre le sentier qui mène à un joli bassin dans une rivière : Chaudière Pool.

Jackson, un habitant du coin, attend le long de la route et propose de nous guider jusqu'à la rivière. Il nous fournit quelques explications sur l'agriculture et la flore locale.

20170520_115625 Culture d'ananas

Nous atteignons Chaudière Pool à l'heure de déjeuner. Le bassin est superbe (mais pas chaud, comme on pourrait le croire). On peut sauter depuis les rochers, ou simplement prendre un petit bain rafraichissant. Nous profitons du cadre pour pique-niquer avant de reprendre la route.

20170520_122447

Nous descendons alors la côte atlantique en direction du territoire caraïbe. La Dominique compte en effet parmi sa population les descendants des derniers indiens caraïbes. Nous traversons le village de Kalinago Barana Aute, puis atteignons Salybia, où nous nous arrêtons pour visiter l'église.

20170520_153634

Nous faisons un dernier arrêt après Salybia, pour aller voir une coulée de lave que les locaux appellent l'Escalier Tête de Chien. Là encore, un habitant nous propose ses services de guide.

20170520_162338 20170520_164153

Jour 2 - 21 mai : dans les environs de Portsmouth

Nous reprenons la route vers le nord, pour quelques visites autour de Portsmouth. Nous nous rendons tout d'abord à Syndicate, un petit hameau sous le Morne Diablotins. Au bout de la route, nous trouvons le Visitor Center, vide... Pour visiter une bonne partie des sites dominiquais, il faut un pass, que l'on achète dans ces centres. Nous ferons notre visite gratuitement aujourd'hui. Du centre, un sentier permet de grimper au sommet du Morne Diablotins (800 mètres de dénivelé...), mais nous choisissons l'autre sentier, qui promet l'observation des oiseaux dans la forêt (2 km, et sans dénivelé :) ): le Syndicate Nature Trail. Nous recherchons en particulier les perroquets, dont le Sisserou, endémique de la Dominique. Après une balade bien agréable, nous finirons par en apercevoir deux juste à la fin du sentier (désolée pour les photos, mais je n'ai pas été assez rapide...)

20170521_092546 20170521_102009

Nous redescendons vers Portsmouth pour une petite balade en barque sur l'Indian River. Au ponton de départ des barques, les guides sont trèèèès nombreux, et tous veulent nous emmener. Nous choisissons Eric Spaghetti, qui parle français. C'est à la rame qu'il nous emmène sur les traces de Jack Sparrow. En effet, de nombreuses scènes de Pirates des Caraïbes (2 et 3) ont été tournées en Dominique, et notamment sur l'indian River.

20170521_11395920170521_120408

Au bout de la balade, un bar et un joli jardin ont été aménagés dans la mangrove. Nous y faisons une petite halte.

20170521_12103720170521_123510

Nous passons ensuite l'après-midi à Portsmouth, au bord de la Prince Rupert Bay.

20170521_151722 20170521_152006