Les petits paradis de Zoé

12 juin 2017

07 juin : les Ilets du Robert et du François avec Rio

Pour découvrir les fonds blancs et les ilets du Robert et du François, nous avons déjà fait appel à différents "pêcheurs", notamment Denis au François, et Dany à la Caravelle (pour les plages de la Caravelle mais aussi les ilets du Robert). Nous avons décidé de changer un peu et de tester une sortie avec Rio.

Rendez-vous est donné à Spoutourne, sur la côte sud de la Caravelle, pour une journée de bateau autour des ilets du Robert, mais aussi ceux du François.

Rio, chapeau de cow-boy sur la tête, nous accueille à 9h30 à bord de son bateau. Après l'annonce des règles de sécurité, nous prenons la mer.

20170607_100232

Rio est passionné par son île, son histoire, et va nous délivrer une mine d'informations très intéressantes tout au long de la journée. Nous commençons par la Baie du Trésor, au sud de la Caravelle, puis la Baie du Galion au large de Trinité. On parle des békés, de la famille Dubuc. Il aborde également la question des productions agricoles : banane, ananas, rhum, sucre... et les problèmes de pollution chimique dans les fonds marins.

Rio nous fait ensuite (re)découvrir les ilets du Robert. Nous nous arrêtons à l'ilet Madame pour un petit apéro dans les fonds blancs.

20170607_113252

DSC01239

Direction ensuite les ilets du François.

DSC01248

20170607_125623

Nous ferons une petite halte dans la Baignoire de Joséphine, entre l'ilet Oscar et l'ilet Thierry.

20170607_130708

Puis Rio nous invite pour le repas sur l'ilet Oscar. Langouste pour les uns, poulet ou poisson pour les autres.

20170607_130101

20170607_140647

20170607_144720

Sur le retour, nous ferons à nouveau une halte dans les ilets du Robert, cette fois sur l'ilet Chancel. Rio nous raconte l'histoire de l'occupation de cet ilet notamment par la famille Duparquet pour l'exploitation de la canne à sucre. On y trouve les vestiges d'une habitation, avec cachots et cases-nègres. On y découvre également un ancien four à chaux dont Rio nous explique le fonctionnement.

20170607_162326

20170607_165439

20170607_163524

Il est temps de passer à la découverte de la faune locale : les iguanes, femelles vertes, mâles gris. A cette heure de la journée, ils sont essentiellement dans les arbres.

20170607_162453

DSC01279

Nous rentrons sur la Caravelle au coucher du soleil. Une journée bien remplie et très intéressante !

Posté par Lili_Zoe à 21:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 juin 2017

02 juin : Sur la Trace des Caps #3, de Grosse Roche à Cap Chevalier

Pour fêter l'arrivée de Tonton Maloute et Tatinette, nous leurs faisons tout de suite enfiler leurs chaussures de marche !

Direction la Trace des Caps, pour découvrir un nouveau tronçon de cette belle randonnée du sud de l'île. Nous démarrons du parking du Cap Beauchène, entre les plages du Grand Macabou et de l'anse Grosse Roche, et nous prenons vers le sud en direction de cette deuxième.

20170602_094441

Le temps n'est pas au beau fixe et l'eau un peu moins turquoise qu'habituellement, mais au moins il ne fait pas trop chaud ! Arrivés sur la plage, nous découvrons énormément de sargasses, et une carcasse de tortue. Nous longeons toute la plage jusqu'à la Pointe Macré et son joli coeur dans la roche.

20170602_095637

20170602_100204 GrosseRoche20170602_101312 GrosseRoche20170602_101659 GrosseRoche

Le sentier s'élève alors pour redescendre ensuite rapidement sur l'Anse Four à Chaux et l'Anse Baleine, délimitant toutes deux le Cap Macré. Ces plages sont, comme toujours, quasi désertes.

20170602_103924 FourAChaux20170602_105918PointeMacre

Il faut alors quitter la plage pour rejoindre la route goudronnée puis un sentier en sous bois, contournant le "Cul-de-Sac de Ferré". Pas de plages à cet endroit, uniquement de la mangrove, des zones marécageuses et des petits bateaux de pêche. Le sentier a même été aménagé avec des rondins de bois pour garder les pieds au sec en saison humide.

20170602_110939 CulSacFerre20170602_113439 CulSacFerre

Nous rejoignons ensuite la côte océane au niveau de la Pointe Larose et l'Anse Trou Cadia où les épaves de bateaux témoignent des tempêtes régulières.

20170602_120610 TrouCadia20170602_121300 TrouCadia

On atteint enfin le Cap Ferré, que l'on aperçoit pourtant depuis le début de la randonnée ou presque. Grande Anse côté nord, Anse Poirier côté sud.

 

20170602_122618 GrandeAnse20170602_124144 AnsePoirier20170602_124314 AnsePoirier

Après une pause pique-nique au bord de l'eau, nous reprenons la marche sur la grande plage d'Anse La Balle, déserte, comme toutes les autres.

20170602_132818 AnseLaBalle

 

Vient ensuite l'Anse Noire, puis l'Anse au Bois. Il commence à y avoir quelques baigneurs. On approche du Cap Chevalier.

20170602_133313 AnseNoire20170602_135414 AnseNoire

20170602_135906 AnseAuBois

Au bout de l'Anse au Bois, nous déposons nos affaires en voiture pour nous alléger pour la dernière plage : l'Anse Michel, qui borde le Cap Chevalier. Nous y passons quelques dizaines de minutes, histoire de profiter d'un bon bain bien mérité, avant de reprendre la route.

20170602_142340 AnseMichel

Posté par Lili_Zoe à 21:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2017

Mai - juin : les vacances de Papy / Mamie Bordeaux et Tatinette / Tonton Maloute

La fin du printemps a été riche en visites ! Nous avons d'abord reçu la visite de Papy et Mamie Bordeaux à partir de mi-mai, puis de Tatinette et Tonton Maloute début juin. Tout le monde est reparti mi-juin.

Quand Papy et Mamie sont arrivés, nous sommes partis visiter la Dominique, du 19 au 28 mai. Si vous n'avez pas lu les 3 articles à ce sujet, la séance de rattrapage est par ici :

- 1ère partie : http://pipoulette.canalblog.com/archives/2017/05/28/35404043.html

20170520_12244720170521_12040820170521_152006

- 2ème partie : http://pipoulette.canalblog.com/archives/2017/05/28/35431755.html

20170522_11015520170522_09095720170522_111327

- 3ème partie : http://pipoulette.canalblog.com/archives/2017/05/28/35431760.html

20170525_110455Sans titre-True Color-0320170527_102651

De retour en Martinique, nous avons poursuivi les balades en effectuant la très jolie Boucle du Vauclin (http://pipoulette.canalblog.com/archives/2017/05/30/35404045.html)

20170530_112510

Ensuite, Tonton Maloute et Tatinette sont arrivés. Ils avaient loués tous les 4 un logement à proximité de la caserne, avec une piscine dont nous avons bien profité pendant 10 jours ! Nous avons quand même emmené tout le monde visiter quelques jolis coins de l'île :

- 2 juin : encore une randonnée ! Nous retournons sur la Trace des Caps, mais sur le tronçon entre l'Anse Grosse Roche et le Cap Chevalier cette fois. Un article spécifique est prévu pour cette randonnée.

20170602_100537 GrosseRoche20170602_131203 AnseLaBalle

- 3 juin : journée plage et snorkeling, avec les tortues, à Anse Noire et Anse Dufour. Sans oublier le petit arrêt sur la route du retour pour déguster les délicieux jus de Bébert !

20170603_11552220170603_134425

DSC01026

 - 4 juin : aujourd'hui, c'est rhum ! Direction la distillerie JM !

 20170604_112312

- 5 juin : la section canyoning de la gendarmerie fête la fin de saison autour du Saut Gendarme. Les plus courageux (chanceux ?) atteindront les festivités par la rivière, les autres par les quelques marches depuis le parking.

20170605_08213420170605_112806

- 6 juin : ça fait longtemps qu'on n'a pas marché... et si on se faisait la Caravelle ? ça n'a pas été une promenade de santé, mais tout le monde est arrivé, fatigué mais fier, au bout de cette belle randonnée !

20170606_08562820170606_104704

20170606_114500

- 7 juin : les jambes sont fatiguées ? Il n'y a plus qu'à se laisser porter ! Rio nous emmène découvrir en bateau les fonds blancs et les ilets du Robert et du François (article spécifique à venir).

20170607_104208

20170607_140647

DSC01240

DSC01277

- 8 juin : nouvelle journée plage et snorkeling, avec un pique-nique à la Pointe Borgnèse.

20170608_131342

- 9 juin : pour que chacun y trouve son compte, on commence par une randonnée jusqu'à la Cascade Couleuvre, puis direction la plage de l'Anse Couleuvre. On reprend ensuite des forces au restaurant Le Petibonum au Carbet (top !) avant de visiter les distilleries Neisson et Depaz ! Rien que ça...

20170609_10203920170609_103210

DSC01349

20170609_115733

20170609_131734

- 10 juin : programme moins chargé, il faut commencer à boucler les valises. Alors on visite l'Habitation Belfort (bananeraies) le matin et on mange au Cocoa Beach à Tartane avant de rentrer à la maison.

IMG_20170610_094705

DSC01484

- 11 juin : c'est le départ de Papy et Mamie Bordeaux :'(

- 12 juin : visite de la Savane des Esclaves aux Trois-Ilets (article spécifique à venir), puis petite halte à la Pointe du Bout.

DSC01531

DSC01553

20170612_111434

- 13 juin : on ne pouvait pas laisser partir nos derniers invités sans leur faire visiter le Jardin de Balata ! Après la visite, nous nous rendons à Absalon pour voir la Cascade de la Ravine Baron, ainsi que les sources thermales (article spécifique à venir). Sur la route du retour, nous nous arrêtons au Sacré Coeur de Balata (réplique de celui de Paris).

20170613_092029

20170613_093859

20170613_131522

20170613_133454

20170613_135720

20170613_135530

 - 14 juin : jour de valises, jour pluvieux, on reste à la maison... Le lendemain Tatinette et Tonton Maloute reprennent l'avion :'(

 

Posté par Lili_Zoe à 21:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2017

30 mai 2017 : la Boucle du Vauclin

Fin mai, nous sommes de retour en Martinique, mais nous poursuivons les balades ! Zoé est à l'école, papa au travail, alors maman emmène Papy et Mamie Bordeaux se promener le long de la Boucle du Vauclin.

Cette balade se situe sur la commune du Vauclin, évidemment, près du centre UCPA du quartier Château Paille (Pointe du Vauclin). Elle fait 6,5 km de long (en boucle) en longeant la côte. Elle offre une grande diversité de paysages. Un peu une petite Caravelle en fait... avec un peu moins de dénivelé (environ 150 mètres).

20170530_085212

Nous effectuons cette balade dans le sens des aiguilles d'une montre. Nous croiserons de très nombreux marcheurs l'effectuant dans l'autre sens. La première partie se fait essentiellement en sous bois et presque au ras de l'eau (ça tombe bien, car il fait vraiment très chaud). Il y a plusieurs pontons et des bateaux. Juste en face se trouve l'ilet Petite Grenade.

20170530_09215720170530_092528

20170530_09265620170530_094143

Après un peu plus de 2,5 km, on atteint "Trou Cochon", une très jolie petite anse (qui porte donc mal ce nom), et en s'éloignant du sentier, on découvre une magnifique petite plage abritée. Un endroit paradisiaque (qu'il faut cependant partager avec des milliers de petits crabes).

20170530_09571520170530_095823

Ensuite le sentier s'élève franchement au dessus du niveau de la mer. Mais les points de vue en haut valent le coup d'oeil ! Les fonds blancs du François au nord, ceux du Vauclin au sud, et l'Atlantique à perte de vue.

20170530_10185520170530_101931

20170530_102349

Ensuite, le sentier rejoint l'extrémité de la Pointe du Vauclin, longue langue de terre presque désertique. Il faut dire que le vent souffle fort dans cette zone, les arbres doivent bien s'accrocher.

20170530_104022

 On arrive ensuite sur la première moitié de l'Anse Maroquet, une jolie plage de galets, où Papy joue "le Vieil homme et la mer". Après un petit raidillon, on redescend sur la deuxième moitié de l'anse, magnifique avec ses fonds blancs. On petit hameau de pêcheurs s'est implanté là.

20170530_11033220170530_112510

Ensuite, les propriétés se font plus luxueuses et on atteint l'Anse Balahou, puis l'Anse Simon avant de retrouver le quartier Château Paille et la voiture.

20170530_113236

Après cette petite randonnée, nous prenons un repos bien mérité à la Pointe Faula !

20170530_13205120170530_132631

Posté par Lili_Zoe à 21:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mai 2017

Mai 2017 : Dominica (part 3/3)

Jour 4 - 23 mai : cascades fraiches et bains chauds

Après la randonnée de la veille (Boiling Lake), nous faisons une journée plus tranquille.

Nous reprenons la route du Morne Trois Pitons National Park, en direction des Trafalgar Falls. En arrivant sur le site, il n'y a à nouveau personne au Visitor Center (nous avons acheté depuis 2 jours notre pass hebdomadaire lors de la visite de l'Indian River, alors peu importe...).

Il ne faut que 10 minutes de marche tranquille pour atteindre le point de vue sur les Trafalgar Falls. Il s'agit de deux cascades, le Père (à gauche) et la Mère (à droite) d'une soixantaine de mètres de hauteur. On peut se baigner dans la rivière au pied des cascades. Il paraît qu'il y a des zones où l'eau est plus ou moins chaude, mais nous n'avons pas assez arpenté la rivière pour les trouver (et nous n'avons testé qu'une eau bien fraiche...)

20170523_084850

20170523_090801

Après cette petite balade, nous nous rendons au village de Wotten Waven, qui est en quelque sorte la capitale des sources d'eau chaude en Dominique. De nombreux établissements proposent des bains dans des bassins plus ou moins aménagés. Nous optons pour le Screw Sulphur Spa, très réputé pour le travail fait sur ces bassins. Nous arrivons juste à l'ouverture et nous avons un peu de mal à trouver le propriétaire des lieux. Heureusement, une voisine nous incite à entrer et à rejoindre directement les bassins, où nous trouvons le propriétaire. Ses bassins sont magnifiques. Il y a des années de travail. Le site dispose de bassins plus ou moins chauds, obtenus en récupérant l'eau des sources chaudes. Nous y passons un agréable moment. En plus, nous sommes seuls. Le propriétaire nous offre même des fruits frais, délicieux.

20170523_10052320170523_103223

Jour 5 - 24 mai : à la recherche de Moby Dick

Aujourd'hui, c'est sortie bateau. Nous avons réservé une balade à bord du catamaran du Anchorage Hotel.

L’île de la Dominique est l'un des meilleurs endroits au monde pour l’observation des baleines (et des dauphins) et ce sont les seules eaux au monde où l’on peut observer tout au long de l’année des baleines. Les fonds marins de la Dominique s’enfoncent à près de 450 m de profondeur et les eaux sont très calmes : cela en fait un des lieux de vie les plus appréciés et recherchés des cétacés et en particulier des cachalots. 6 espèces sont régulièrement observées, mais en réalité 22 espèces de baleines et de dauphins sont observables dans ces eaux : baleines à bosse, bleues, blanches, grises…

En cette période, ce sont surtout les cachalots que l'on observe (les baleines à bosse sont plutôt observables entre novembre et mars, quand les femelles viennent de mettre bas).

Notre catamaran est équipé d'un sonar et d'un hydrophone. Au large, l'équipage plonge le micro dans la mer et réussit à entendre les cachalots. Nos chances de voir des cachalots passent de 90% (annoncés au départ) à 99%. Et effectivement, il ne faut pas longtemps pour repérer le premier cachalot. Nous restons un moment à côté de lui, jusqu'à ce qu'il plonge vers les fonds sous-marins. Nous en répérerons vite un deuxième, que nous observerons avant de rentrer à Roseau.

20170524_13334120170524_16080720170524_163230

Jour 6 - 25 mai : baignades variées

Pour ce 6ème jour de visites, nous enfilons les maillots de bain ! Direction tout d'abord Champagne Reef, au sud de Roseau. Le site est réputé (et bien nommé) pour son volcanisme sous-marin créant des milliers de bulles, un peu comme un bain de champagne.

Il suffit de nager un vingtaine de mètres et on se retrouve au milieu de ces bulles. Une expérience très sympa ! En plus, il y a des centaines de poissons, tous plus beaux les uns que les autres. Un superbe spot de snorkeling et de plongée.

Sans titre-True Color-02Sans titre-True Color-03

Nous poursuivons ensuite vers le sud pour atteindre la ville de Soufrière. Nous souhaitons aller voir Soufrière Sulphur Spa (des bassins d'eau chaude naturels) mais nous nous sommes peu renseignés avant et il faut en fait plus de 45 minutes de marche (et donc autre chose que des tongs au pieds) pour atteindre le site. Nous optons pour un petit bain dans le bassin aménagé au départ de la balade, et où l'eau est bien bien chaude (et bien opaque, donc quand on perd ses lunettes de soleil, il devient impossible de les retrouver...)

20170525_110455

Toujours plus au sud sur la côte Caraïbe, nous atteignons Scott's Head, une péninsule qui marque la limite entre l'Océan Atlantique et la Mer des Caraïbes. Un joli petit village de pêcheurs est implanté à flan de colline. De là, on peut voir la Martinique, mais pas ce jour-là en raison d'une forte brume des sables. Nous montons au sommet de la péninsule pour profiter du point de vue, puis passons une partie de l'après-midi sur une toute petite plage en contre-bas. La zone est également un joli spot de snorkeling, et à quelques mètres du bord, on peut observer une profonde fosse sous-marine (de quoi avoir le vertige sous l'eau !)

20170525_12555420170525_131233

Jours 7 et 8 - 26 et 27 mai : cascades

Pour les deux derniers jours de vacances, nous remettons nos baskets.

Nous nous rendons d'abord à nouveau à proximité de Laudat et du Morne Trois Pitons National Park pour aller observer Middleham Falls.

A l'entrée du site, un panneau indique 45 minutes de marche. Il faut prévoir au moins 1h - 1h15. Nous avons même mis 1h30 avec Zoé, qui marchait pourtant très bien. La randonnée se fait en forêt. ça ne fait quasiment que monter. Juste avant la cascade, le sentier descend, c'est très raide et pas facile avec Zoé. Mais le spectacle vaut le détour. On découvre l'une des plus belles cascades de Dominique. L'eau jaillit à 90 mètres au-dessus d'un joli petit bassin (invitant à un petit bain, auquel certains ne résistent pas). On reçoit des éclaboussures jusqu'à la plateforme d'observation. C'est grandiose.

20170526_09392920170526_110111

Le lendemain, nous faisons un peu plus de route, mais pour une petite balade plus tranquille. Direction Emerald Pool en plein centre de l'île. En 30 minutes de marche tranquille, nous atteignons ce petit bijou de la Dominique: un superbe bassin d'eau turquoise dans lequel se jette une petite cascade de 6m de hauteur. Bon l'eau est toujours un peu fraiche, mais on ne peut pas résister à s'y baigner.

20170527_102651

Posté par Lili_Zoe à 20:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mai 2017 : Dominica (part 2/3)

Jour 3 - 22 mai : une île volcanique

Aujourd'hui, c'est randonnée ! Et quand on aime randonner, il y a un passage obligé en Dominique : la Vallée de la Désolation et le Boiling Lake !

[Randonnée du Boiling Lake. 6,5 km aller. 3h15 aller / 3h retour. D+ : 550m aller / 300m retour]

Nous nous rendons près de Laudat, à l'entrée du Morne Trois Pitons National Park. A l'entrée du village, un habitant se propose à nouveau de nous guider, mais cette fois, nous décidons d'y aller seuls (c'est pourtant une randonnée plus difficile que les autres jours, et il est possible de se perdre... mais nous avons envie d'être seuls, et nous avons étudié le tracé).

Zoé est restée à la villa avec Mamie.

La randonnée débute (alt. 550m) tranquillement en forêt, ça monte régulièrement, mais sans difficulté au début. Nous alternons les passages dans les racines, les sentiers de terre, les petites marches... accompagnés par le chant des oiseaux, et notamment les oiseaux siffleurs.

20170522_080417 20170522_084759

Au bout d'une heure de marche, les choses se corsent un peu. La pente est nettement plus forte et les marches irrégulières. Heureusement, il ne faut que 30 à 40 minutes pour atteindre le sommet de cette randonnée, à 940 mètres d'altitude. On aperçoit, entre les nuages, les vapeurs du Boiling Lake.

20170522_090620  20170522_090957

20170522_093540

Il est temps de démarrer la descente vers la Vallée de la Désolation. Et là aussi, c'est très raide ! Et glissant ! Pas facile facile... il faut quasiment une demi heure pour atteindre la Vallée (alt. 800 m)

20170522_095322

Le spectacle est grandiose. Des fumerolles et des petits geysers jaillissent de cette terre volcanique. L'eau est d'un blanc laiteux, quand elle n'est pas totalement noire à cause du manganèse. Le sol est jauni par le soufre (qu'on sent d'ailleurs très bien...). La Vallée porte bien son nom !

20170522_10042120170522_110155

20170522_101929

Nous descendons la Vallée pour rejoindre le sentier qui mène au lac.

20170522_102312

Il ne faut pas perdre son chemin. La tempête Erika, passée en 2015, a fait pas mal de ravages en Dominique, et notamment sur ce sentier. Il faut parfois bien s'accrocher aux branches et racines pour ne pas glisser en contrebas dans la rivière.

Au bout de 50 minutes, nous atteignons une deuxième vallée volcanique. Nous y sommes presque ! Il ne reste qu'à remonter cette vallée pour découvrir le magnifique spectacle du Boiling Lake !

20170522_111327

Le Boiling Lake est le deuxième plus grand lac en ébullition au monde (le premier est en Nouvelle-Zélande). Il a un diamètre de 60 mètres environ, et une profondeur à peu près identique. Ses eaux jaillissent à plus de 80 degrés (autant dire qu'on n'y a pas trempé un orteil). Nous profitons un moment du spectacle avant de nous remettre en route !

Il faut alors repasser tous les obstacles en sens inverse, notamment remonter de la Vallée de la Désolation...

20170522_122528

Dernier regard sur le lac et la vallée...

20170522_124820

A l'arrivée, après 6h30 de randonnée, nous avons bien mérité un bon bain (et une petite bière, certes....). Nous plongeons dans les eaux glaciales (bon... le terme est peut-être un peu fort, mais c'était vraiment trèèèès froid) de Titou Gorge, un site magnifique juste au début de cette randonnée. Ceinture flottante obligatoire (à louer sur place) en raison des courants forts qui peuvent survenir à tout moment.

20170522_150000

Posté par Lili_Zoe à 19:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mai 2017 : Dominica (part 1/3)

"Dominique, l'île nature", voilà une destination qui nous tentait bien depuis quelques mois !

Mi-mai, nous avons donc mis les chaussures de randonnée dans la valise, et en route pour l'aventure ! Papy et Mamie Bordeaux ont fait ce beau voyage avec nous.

Le 19 mai (bon anniversaire Mamie Bordeaux !), nous avons embarqué sur le ferry de l'Express des Iles au départ de Fort-de-France, destination Roseau, la capitale de la Dominique.

La Dominique est l'île qui se trouve entre la Martinique et la Guadeloupe. Ancien état de la couronne britannique, elle est indépendante depuis 1978. On y parle anglais et on conduit à gauche. L'île est un peu plus petite que la Martinique (46 km de long, par 25 de large), et plus "montagneuse". Son sommet, le Morne Diablotins, culmine à 1447 m, ce qui en fait le deuxième plus haut sommet des petites antilles (après La Soufrière, en Guadeloupe). Le volcanisme est omniprésent sur cette île.

Après 2h de ferry, nous voici à Roseau. Nous sommes accueillis par Valarie, qui gère la villa que nous louons à Loubière, juste au sud de Roseau. La villa est très grande et dispose d'une piscine, ainsi que d'une vue magnifique sur la mer des Caraïbes et la capitale. Nous y faisons connaissance avec la faune locale, en particulier... des boas... Il paraît que nous ne craignons rien, qu'il ne font que se reposer au soleil à 10 mètres de la maison... Vraiment pas de quoi s'inquiéter...

20170523_160148   20170520_072018

 20170519_140305

Jour 1 - 20 mai : à la découverte du nord de l'île

En ce premier jour, nous prenons la route qui longe toute la côte caraïbe pour rejoindre le nord de l'île. Nous atteignons Portsmouth qui est la deuxième plus grande ville de l'île, puis la route devient plus sauvage. Nous faisons un petit arrêt pour observer la jolie vue sur Portsmouth et sa baie.

20170520_102115

2015 05 20 La Dominique La Route Nord - 2

On quitte la côte pour s'enfoncer dans le cratère d'un ancien volcan: Cold Soufrière. Les terres y sont désormais dédiées à l'agriculture.

De l'autre côté du cratère, on atteint la côte nord atlantique. Nous quittons alors la route principale pour rejoindre le sentier qui mène à un joli bassin dans une rivière : Chaudière Pool.

Jackson, un habitant du coin, attend le long de la route et propose de nous guider jusqu'à la rivière. Il nous fournit quelques explications sur l'agriculture et la flore locale.

20170520_115625 Culture d'ananas

Nous atteignons Chaudière Pool à l'heure de déjeuner. Le bassin est superbe (mais pas chaud, comme on pourrait le croire). On peut sauter depuis les rochers, ou simplement prendre un petit bain rafraichissant. Nous profitons du cadre pour pique-niquer avant de reprendre la route.

20170520_122447

Nous descendons alors la côte atlantique en direction du territoire caraïbe. La Dominique compte en effet parmi sa population les descendants des derniers indiens caraïbes. Nous traversons le village de Kalinago Barana Aute, puis atteignons Salybia, où nous nous arrêtons pour visiter l'église.

20170520_153634

Nous faisons un dernier arrêt après Salybia, pour aller voir une coulée de lave que les locaux appellent l'Escalier Tête de Chien. Là encore, un habitant nous propose ses services de guide.

20170520_162338 20170520_164153

Jour 2 - 21 mai : dans les environs de Portsmouth

Nous reprenons la route vers le nord, pour quelques visites autour de Portsmouth. Nous nous rendons tout d'abord à Syndicate, un petit hameau sous le Morne Diablotins. Au bout de la route, nous trouvons le Visitor Center, vide... Pour visiter une bonne partie des sites dominiquais, il faut un pass, que l'on achète dans ces centres. Nous ferons notre visite gratuitement aujourd'hui. Du centre, un sentier permet de grimper au sommet du Morne Diablotins (800 mètres de dénivelé...), mais nous choisissons l'autre sentier, qui promet l'observation des oiseaux dans la forêt (2 km, et sans dénivelé :) ): le Syndicate Nature Trail. Nous recherchons en particulier les perroquets, dont le Sisserou, endémique de la Dominique. Après une balade bien agréable, nous finirons par en apercevoir deux juste à la fin du sentier (désolée pour les photos, mais je n'ai pas été assez rapide...)

20170521_092546 20170521_102009

Nous redescendons vers Portsmouth pour une petite balade en barque sur l'Indian River. Au ponton de départ des barques, les guides sont trèèèès nombreux, et tous veulent nous emmener. Nous choisissons Eric Spaghetti, qui parle français. C'est à la rame qu'il nous emmène sur les traces de Jack Sparrow. En effet, de nombreuses scènes de Pirates des Caraïbes (2 et 3) ont été tournées en Dominique, et notamment sur l'indian River.

20170521_11395920170521_120408

Au bout de la balade, un bar et un joli jardin ont été aménagés dans la mangrove. Nous y faisons une petite halte.

20170521_12103720170521_123510

Nous passons ensuite l'après-midi à Portsmouth, au bord de la Prince Rupert Bay.

20170521_151722 20170521_152006

 

Posté par Lili_Zoe à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 avril 2017

12 avril 2017 : Sur la Trace des Caps #2, de l'Anse Caritan aux Salines

Nous voici de retour sur la Trace des Caps, un sentier de randonnée le long des plages du Vauclin, du Marin et de Sainte-Anne.

Début février, nous avions testé le premier tronçon, le plus au nord. Cette fois, nous tentons le dernier tronçon, sur Sainte-Anne, entre l'Anse Caritan et la Grande Anse des Salines, en famille avec Zoé, Mamie Anne et Papy Moustache.

Ce tronçon présente peu de dénivelé et n'est pas très long, un peu plus de 4km. Il permet de voir de surperbes plages aux eaux turquoises et est faisable sans problème avec des enfants.

Nous démarrons au niveau de l'Anse Caritan, non loin du bourg de Sainte-Anne, près de la résidence Igesa. Le sentier longe la plage très calme (ce jour-là encore déserte, pourtant juste avant le week-end de Pâques), et monte ensuite légèrement en sous-bois. On reste malgré tout le long de la mer que l'on surplombe régulièrement.

20170412_08535420170412_09143220170412_091924

20170412_092523

Après la Pointe Dunkerque, on descend sur l'Anse Meunier / Anse Moustiques. Là, il y a plus de monde, déjà bien installés pour le week-end de Pâques.

20170412_09494620170412_09525020170412_101010

20170412_101131

On longe la plage et les anciens marais salans, pour rejoindre ensuite la Petite Anse des Salines, presque déserte. Cette plage n'est pas directement accessible de la route, on ne peut la rejoindre que par Grande Anse des Salines ou par Anse Meunier. Nous y croisons quelques nudistes.

20170412_102230

Enfin, nous atteignons Grande Anse des Salines où il y a à nouveau plus de monde, essentiellement des touristes.

20170412_10350620170412_103419

Il faut remonter quasiment toute la plage pour rejoindre le parking où nous attend la voiture (nous évitant de refaire la balade dans l'autre sens pour rentrer).

20170412_103725

Posté par Lili_Zoe à 21:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 avril 2017

Avril 2017 : les vacances de Mamie Anne et Papy Moustache (#4)

Papy Moustache et Mamie Anne sont de retour en Martinique.

Comme la fois précédente nous louons une villa vers Cap Chevalier (Sainte-Anne), mais sans mort aux rats cette fois :)

20170408_124736

Comme ils connaissent déjà bien la Martinique, nous avons programmé moins de visites, et un peu plus de piscine, pour le plus grand plaisir de Zoé qui a beaucoup évolué pendant cette semaine : sauts, mouvements de natation, retrait d'un brassard... Le beau temps était de la partie, alors on a pu bien profiter de ces vacances !

Du côté des balades/plages/visites, nous sommes allés:

- à la plage de Granjean, sur la Caravelle (une petite plage accessible uniquement en bateau ou en randonnée)

20170409_11241920170409_122146

- à Anse Michel, l'une des plus belles plages de l'île, que nous n'avions pas encore eu l'occasion de fouler. Elle se trouve juste à côté de Cap Chevalier, alors il était dommage de ne pas y aller...

20170410_10555920170410_115745

- sur la Trace des Caps, entre l'Anse Caritan et la Grande Anse des Salines (un tronçon de la Trace, pas trop difficile pour pouvoir emmener Zoé)

20170412_08535420170412_103407

- à Grande Anse d'Arlet et au resto Ti Sable (un classique, désormais)

20170413_10241120170413_110952

20170413_112850 (2)20170413_120936

- à l'Habitation du Simon / La Compagnie du Rhum : une sortie peu intéressante, pas de visite possible de la distillerie, simplement une dégustation possible de rhum des Antilles

20170415_09382320170415_094031

- à la Pointe Marin (plage du Club Med) à Sainte-Anne

20170416_10015720170416_110954

Posté par Lili_Zoe à 20:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2017

Du soleil dans les verres !

Quand on passe la journée aux Anses d'Arlet, particulièrement à Anse Dufour et Anse Noire, il y a un arrêt à ne pas manquer : les jus de Bébert!

En vérité, on a manqué cet arrêt pendant nos 18 premiers mois en Martinique, et c'est pourtant pas faute d'avoir passé des journées dans le secteur. L'erreur est désormais réparée !

Sur la route qui descend à Anse Dufour, on ne peut pas rater le joli mur coloré: "Les Jus de Bébert, du soleil dans les verres". Promesse tenue, le soleil est là, les jus sont délicieux, préparés par Bébert avec des fruits frais.

20170223_172757

L'accueil est chaleureux. Les fruits sont présentés sur le comptoir. Mangues, ananas, corossols, abricots pays, goyaves, .... selon la saison. Et à 3 € le verre, on y revient à coup sûr !

20170223_172832

20170223_174014

Posté par Lili_Zoe à 20:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]